Le premier album de Lyra Pramuk, Fountain, explore une compréhension post-humaine et non-binaire de la vie. Lyra Pramuk fusionne la rigueur du classique, les sensibilités de la pop, les pratiques de performance et la culture contemporaine des clubs dans ce qui peut être décrit comme de la musique folk futuriste. La chanteuse américaine formée à l’opéra et musicienne électronique, peut-être mieux connue pour ses collaborations avec Holly Herndon ou Colin Self ou encore en tant que membre et porte-parole de la communauté queer, sort son premier album Fountain via le label islandais Bedroom Community. Créé entièrement à partir de sa propre voix, bien que souvent façonnée et structurée par l’électronique, Fountain est un voyage émotionnel, sensuel et dévotionnel. Le titre est dérivé de son nom de famille et de sa signification en tchèque. Souvent sans paroles, les chansons évoquent une nouvelle plénitude soutenue par la force rituelle de la noyade, de l’immersion, de la purification et du bain – également évoquée dans la pochette de l’album par la célèbre artiste visuelle Donna Huanca. Fountain joue avec la perception de la musique, des rythmes, de la parole, du corps et de la relation entre la technologie et l’humanité.

  1. Witness
  2. Tendril
  3. Xeno
  4. Mirror
  5. Cradle
  6. Gossip
  7. New Moon

 

Weight 0,4 kg
Format