Une basse chorus bien distordue, une caisse claire martyrisée, une guitare rappelant les éclairs de Zeus et un chant qui tient plus du cri primal, le trio énervé Bad Pelicans est un bolide qui aurait sectionné ses câbles de frein. En orientant le surf punk de leur premier album vers un rock avant-gardiste sauvage et menaçant, la fougueuse formation ranime la flamme du Bleach de Nirvana avec ce Eternal Life Now enregistré à Seattle avec Dylan Wall et qui sort sur Géographie Records (Marble Arch, Good Morning TV,…). La radicalité nihiliste de Bad Pelicans, exhibée lors de prestations live incendiaires (au sens propre du terme), n’est pas le seul atout du groupe, sous les couches de larsens et déflagrations sonores affleure un véritable sens de la délicatesse et du songwriting

  1. Paris
  2. Dance Music
  3. Best Friends
  4. 2 Kool 4 The Wavpool
  5. Emoh
  6. Flex Hang 4
  7. Supercop
  8. Home
  9. I’m Fly
  10. Eternal Life
  11. Eternal Life Now
Poids 0.46 kg
Format