Formé en 2012 à Bordeaux, Bootchy Temple prend ses marques lors de séjours dans les Landes où les cinq membres du groupe se rassemblent pour enregistrer leurs premières démos. Le groupe y met au point une pop bricolée et mélancolique, empruntant à l’indie US des années 90 (Beat Happening, Yo La Tengo) comme à la twee pop britannique de Sarah Records une approche spontanée et sincère de la pop à guitares. Deux albums, The Gardener Sleeps in his Golden Bed chez Bongbastic Rds et Childish Bazar chez Howlin’ Banana / Hellzapoppin’ Rds, quelques tournées et un déménagement à Nanterre plus tard, le groupe s’apprête à faire son retour avec Glimpses, son troisième album. A l’image des croquis illustrant la pochette d’Emma Kadraoui, Glimpses (« coups d’oeil ») laisse entrevoir  sa genèse, entre morceaux inachevés, chutes, moments improvisés, démos retravaillées, morceaux sélectionnés, collage par-ci, mixage par-là. De ce bricolage de studio, ressort pourtant l’album le plus cohérent et maitrisé du quintet, qui impose ici sa vision d’une certaine pop anglophone à la française, classieuse, inspirée et touchante.

  1. Glimpses I
  2. Glimpses II
  3.  Mare’s Nest
  4.  Lady Sunshine
  5. Glimpses III
  6. The Box (We Are Inside)
  7. The Man With The Cane
  8. Twirl
  9. Nail’s Ward
  10. The Playground Project
  11. Mackerel Sky
  12. Glimpses IV
  13. The Gleam
Poids 0.46 kg
Format