Bret McKenzie sort son premier album solo, Songs Without Jokes, sur le label Sub Pop. Le Néo-Zélandais est connu pour être la moitié du duo folk comique Flight of the Conchords avec Jemaine Clement dont les mésaventures musicales ont été transposées dans une série de deux saisons sur HBO. On lui doit aussi des chansons pour Les Simpsons ou des films pour enfants comme Les Muppets, le Retour (2011) avec Jason Segel dont le morceau « Man or Muppet » lui a valu un Oscar. Bien qu’il apprécie ce processus de composition lié à une intrigue, il se demandait où ses chansons pourraient aller si elles étaient libérées du fil de l’intrigue. Écrites principalement pendant les moments les plus calmes de 2019, avec sa vie partagée entre le travail à Los Angeles et sa famille à Wellington, les chansons de Songs Without Jokes se concentrent sur les thèmes de l’évasion, la recherche perpétuelle de la paix et la navigation dans une vie tirée dans plusieurs directions à la fois. Il y a aussi des choses simples sur le temps et le fait de conduire à travers la ville. Ce sont des chansons sans aucune pression extérieure, sans cadre à respecter, sans blagues forcées. Elles révèlent les talents de Bret McKenzie sur plusieurs instruments et rappellent qu’il est un vétéran de plusieurs groupes néo-zélandais dont la célèbre formation reggae The Black Seeds. On ressent aussi ses affinités avec les artistes lettrés portés sur l’ironie comme Harry Nilsson, Steely Dan, Randy Newman et Dire Straits. Il s’est inspiré de ces icônes capables de placer une chanson ludique et amusante entre une chanson triste, une satire cinglante ou un commentaire social. Il a mis un peu de tout ça, enregistrant des idées sur son téléphone chez lui en Nouvelle-Zélande une fois ses enfants endormis. De retour à Los Angeles, il a peaufiné les chansons avec son producteur et collaborateur de longue date, Mickey Petralia, alors que Chris Caswell avec lequel il a longtemps travaillé pour l’industrie cinématographique a rassemblé les talentueux musiciens de session avec lesquels ils avaient enregistré tant de morceaux pour des films. La majorité des chansons ont ensuite été enregistrées au United Studio de Los Angeles en quelques prises seulement. Bien que l’album soit exempt de punchlines traditionnelles, il ne manque pas d’humour. Il présente une nouvelle étape de la carrière de Bret McKenzie, bien sûr, mais qui n’est pas si éloignée de son travail passé et de sa véritable personnalité artistique. Comme Jim Henson avant lui, qui a fait carrière en mélangeant la légèreté avec la sincérité, le divertissement avec la profondeur d’esprit, Bret McKenzie vise également à relier les arcs-en-ciel au saugrenu.

  1. This World
  2. If You Wanna Go
  3. Dave’s Place
  4. Here For You
  5. That’s L.A
  6. Up In Smoke
  7. Carry On
  8. A Little Tune
  9. America Goodbye
  10. Tomorrow Today
  11. Crazy Times
Format

,