The Arbitrary Dimension of Dreams est le premier album de Cate Kennan, originaire de Los Angeles, après sa participation aux compilations Succession Sounds, Vol. I (2019, Post Present Medium) et Clay Bodies (2021, Objects & Sounds). Il s’agit d’une exploration oblique sur la mémoire, la nuit et la narration. Les 12 compositions sont vives, évocatrices et persistantes. La palette sonore de Kennan est vaste mais harmonisée, associant habilement des synthés spectraux à des guitares steel brumeuses et des effets analogiques aqueux. Existant dans le monde peu occupé de la musique électronique mélodique ancienne, ses chansons rappellent les paysages sonores de Malcolm Cecil, Hans-Joachim Roedelius et Deux Filles. Chaque piste individuelle sculpte un décor, construisant un paysage amorphe de vignettes musicales surréalistes. L’album maintient la tension entre rêve, fiction et réalité grâce à l’investissement de Kennan dans les contradictions de ces états. Dans The Arbitrary Dimension of Dreams, Kennan exprime cette tension en associant les grands gestes de la musique de film à des particularités intensément personnelles : fins abruptes, grondements subharmoniques et fragments fantomatiques. Le sens du timing de Kennan, sa constance et son audace font que le moindre détail de ce récit est saisissant, poignant et expressif. Pour les fans de Malcolm Cecil, Hans-Joachim Roedelius, Deux Filles, Sean McCann, Claire Rousay.

  1. Into The Invisible Ocean
  2. Illusory Fields
  3. Black Dogs
  4. Two Ships
  5. Ghost
  6. Isle Of Mirrors
  7. Maze
  8. Sundial
  9. Light Blue
  10. Blood Moon
  11. Halcyon
  12. Chimera
Poids 0,46 kg
Format