Du country-rock queer du sud des Etats-Unis. Charles Brown, lycéen chanteur de folk, s’était associé à Sleepy Creek, groupe régional de rock rural, ce qui a donné lieu à une histoire d’amour non réciproque entre deux membres du groupe et à la mélancolique chanson-titre de cet album. Cet album de 15 chansons rassemble les travaux en solo et en groupe de Charles Brown entre 1976 et 1982, et l’essai de Jon Freeman qui l’accompagne dissèque l’histoire de l’origine de ce pionnier des pressages confidentiels.

Format

,