Gregory Keltgen, alias DJ Abilities, s’est tourné vers les platines à un jeune âge, devenant DJ à seulement 17 ans, avant de participer aux légendaires compétitions DJ DMC deux ans plus tard en 1999. Il a remporté le titre régional et s’est qualifié pour la finale américaine cette année-là, avant d’y participer à nouveau en 2001. Peu de temps après, Abilities a également attiré l’attention pour avoir joué tous les scratchs sur un classique de rap indé, Fantastic Damage, le premier album d’El-P de Run The Jewels, ainsi que pour avoir mis ses talents de scratcheur et ses compétences en production au service d’autres titres cultes du hip-hop comme The Anti-Album de Semi. Official et The Taste of Rain… Why Kneel? de Deep Puddle Dynamics. Mais surtout, son nom deviendra plus célèbre durant les années 2000 en tant que moitié du dynamique duo hip-hop Eyedea & Abilities. DJ Abilities rencontre pour la première fois Micheal « Eyedea » Larsen au milieu des années 90, et les deux ont rapidement débuté une relation de travail qui allait être au premier plan du mouvement indie rap naissant de l’époque. Ensemble, le duo a développé une union créative presque symbiotique qui a engendré trois albums : First Born, E&A, et By The Throat, des disques animés par la fusion brûlante entre les rimes introspectives et techniquement expertes d’Eyedea et les scratches précis et la production polyvalente d’Abilities. Son partenaire Eyedea est décédé tragiquement en 2010, laissant Abilities poursuivre seul le projet, mais l’influence de leur partenariat façonne encore aujourd’hui la musique de DJ Abilities. Son nouveau projet, Phonograph Phoenix, ramène le DJ et producteur sur le devant de la scène. Il adopte une toute nouvelle approche de la création musicale. Là où son précédent projet était principalement basé sur des samples, les compositions de Phonograph Phoenix sont construites de A à Z : Abilities crée son propre son via Ableton Live, divers synthés et des samples vocaux. Les nouvelles techniques de production d’Abilities insufflent une essence d’éveil à Phonograph Phoenix, que ce soit dans les basses profondes et caverneuses, les boucles de batterie funky de « Worldwide », les magnifiques synthés atmosphériques qu’il distille sur « Waves », ou le groove irrésistible de « The Badman » avec ses samples vocaux vulnérables sans être plaintifs. Tout au long de sa création, Abilities a cherché à rester aussi consciencieux que possible, en veillant à ce que chaque chanson ait un sens qualificatif et que l’album dans son ensemble soit une déclaration définitive. Ce processus a amené Abilities à creuser profondément et à tirer des beats lourds et sincères et, parlant avec ses mains comme le font tous les grands platinistes, il a utilisé cet espace pour aborder le chagrin, la perte et ses propres lacunes personnelles, tout en faisant de la place pour l’espoir et l’optimisme.

1. The First Step
2. Worldwide
3. Wasteland
4. The Badman
5. Waves
6. Still
7. When
8. Mission

Format

,