Oderbruch

FormatPrixQté
42501014093561 CD14,00
42501014093322 LP28,00
Parution prévue le 29 novembre 2019
Le cinquième album studio de Shed, alias René Pawlowitz, se concentre thématiquement sur la région de l'Oderbruch dans l'ancienne Allemagne de l'Est où le producteur et DJ a grandi et continue de passer du temps quand il n'est pas à Berlin. Les titres de l'album et des morceaux ainsi que les illustrations d'Arnim Tölke [Ectoplasma (Oderbruch)] reflètent les liens profonds de Pawlowitz avec le paysage marécageux de la RDA, ainsi que les énormes changements politiques et historiques que la région a connu en tant que dernier front oriental durant la Seconde Guerre Mondiale - et, plus tard, après la dissolution de la RDA. Néanmoins, Oderbruch n'est pas un album concept. C'est plutôt une ode ambivalente à la région où vit la famille Pawlowitz depuis des générations, une réflexion musicale sur le lieu et son histoire personnelle : les rendez-vous à la station-service du coin, la vue sur la rivière, les sons techno faisant vibrer les vitres fermées des voitures se dirigeant vers Berlin ou la fête locale avoisinante, longeant les arbres pleins de fruits mûrs, les saules pleureurs en décrépitude et les usines abandonnées où jadis prospérait une industrie. Dehors bourdonnent des sons de la nature inextricablement liés aux souvenirs d'enfance, mais aussi un paysage façonné par la défaite sanglante des nazis à la bataille de Seelow, amorçant la chute de Berlin et avec elle, le régime fasciste dans son ensemble. Les neuf titres de l'album s’inspirent de la relation entre le subjectif et l'historique qui sonnent à travers l'approche particulière de Shed sur les breaks, la basse, la techno, les projets symphoniques, l'ambient et le hardcore. Mais à la différence de ses disques précédents, Oderbruch incorpore de vastes paysages pastoraux - laissés pour compte pendant un temps et vers lesquels il est retourné. Tous deux correspondent à Shed, qui sous différents pseudonymes (Head High, Hoover, Wax, The Higher, WK7, Equalized, The Traveller) a longtemps influencé la scène dance de Berlin et bien d’autres.
  1. B1 (Anfang und Ende)
  2. Die Oder
  3. Menschen und Mauern
  4. Sterbende Alleen
  5. Nacht, Fluss, Grille, Auto, Frosch, Eule, Mücke
  6. Der Wolf kehrt zurück
  7. Seelower Höhen
  8. Trauernde Weiden
  9. Das Bruch
Du même label