11.08.73

11 août 1973. DJ Kool Herc, organise une block party au pied de son immeuble au 1520 avenue Sedgwick dans le Bronx à New York. L’histoire retiendra ce jour comme la « date de naissance » de la culture Hip-Hop. 11.08.73, ces six chiffres s’imposent à Marc Nammour pour baptiser son quatrième album et marquer le retour aux sources de La Canaille. Entouré de Jérôme Boivin (bassiste du groupe Java), du batteur Alexis Bossard (batteur de De la Soul en Europe) et Valentin Durup (guitariste pour Brigitte et Joseph Chedid) il garde le poing levé et le verbe haut. On retrouve ainsi sur 11.08.73 des morceaux revendicatifs, du storytelling et des titres plus légers. La Canaille redonne sa vraie définition aux deux premières lettres de Maître de Cérémonie. Il voulait avec 11.08.73 amener sa pierre à la culture Hip-Hop. Cette célébration du Hip-Hop, il la partage avec la gouaille savoureuse de JP Manova, la prose poétique de Lucio Bukowski et la maestria de Mike Ladd, pilier de la scène rap indépendante U.S de la fin des années 90. Kool Herc alias Clive Campbell, immigré jamaïcain dans le New York des années 70 s’était inspiré de la culture dancehall. La Canaille, alias Marc Nammour, fils d’immigré libanais, installé à Montreuil en Seine-Saint-Denis, inspiré par Aimé Césaire et Léo Ferré, livre 44 ans plus tard sa propre version.

Pour les fans de: Casey, Rocé, Lucio Bukowsky, JP Manova, Virus, etc.

FormatPrixQté
37700043300271 CD11,00
37700043301712 LP20,00
Paru le 9 juin 2017
TRACKLISTING
  1. Zguenectikut
  2. Connecté
  3. 11073
  4. Sale Boulot
  5. Je Procrastine
  6. République
  7. Parler Aux Inconnus (ft. Lucio Bukowski)
  8. Rhôde Avec L’Equipe
  9. Du Bruit (ft. JP Manova)
  10. Jour De Fête
  11. Accalmie
Du même label