A Period Of Review (1975-1983)

FormatPrixQté
07982955121851 CD18,40
Released on février 5, 2021
Pour le troisième volume de la série d’archives de RVNG Intl., la bande audio nous emmène jusqu’aux années 70 à Seattle, lieu de résidence du savant de musique ambiante K. Leimer. A Period of Review (Original Recordings: 1975–1983) déterre des sections inédites des vastes archives de Leimer et met en lumière le travail d’un visionnaire autodidacte dont l’utilisation de compositions génératives a amené sa musique à une résonance infinie. Né à Winnipeg, au Canada, Kerry Leimer a grandi à Chicago avant que sa famille ne s’installe définitivement à Seattle en 1967. Les intérêts d’adolescent et les expériences artistiques de Kerry ont commencé à fleurir des spores étranges et séduisantes du dadaïsme et du surréalisme. Au début des années 70, Leimer trouve des parallèles musicaux avec ces mouvements visuels en étudiant des copies importées de NME et Melody Maker et en se renseignant auprès des disquaires locaux sur les descriptions exotiques qu'il a lu de Can, Neu! et Faust, des innovateurs qui apportaient les diktats sauvages du discours artistique des années 60 en musique. La sérénité vécue à l’écoute de II de Cluster a été une révélation majeure pour la suite de sa carrière. Leimer a réalisé le potentiel de composer avec une formation minimale et a fouillé chaque prêteur sur gage pour trouver des instruments bon marché et du matériel d'enregistrement pour transposer ses instincts musicaux capricieux. La palette sonore et la composition de Leimer se sont rapidement affinées et rehaussées grâce à l’accessibilité d’équipements dynamiques tels que les magnétophones multipistes Micromoog et TEAC. De manière synchrone, les compositions à bases de boucle de Terry Riley du No Pussyfooting de Robert Fripp et Brian Eno ont inspiré Leimer à former des passages musicaux récursifs de timbre et de mélodie nus qui deviendraient la marque de son son. La scène musicale underground de Seattle / Olympia à la fin des années 70 était petite mais implantée. Les vestiges du rock progressif ont envahi les quelques clubs et disquaires avant que le punk et la new wave ne deviennent la nouvelle tendance. Leimer a cherché à soutenir une communauté grandissante de compositeurs expérimentaux en lançant le label Palace of Lights en 1979 avec sa femme Dorothy Cross - des années avant la naissance des titans régionaux K Records et Sub Pop. Leimer se produisait rarement live. Malgré sa réticence, le premier album de Leimer en 1980, Closed System Potentials, atteindra un public réceptif et se vendrait finalement à plus de 3000 exemplaires grâce en partie à la persévérance de Cross vers les distributeurs indépendants et les magazines. A Period of Review se concentre sur des éléments inédits non inclus dans l'œuvre que Leimer a proposé sur Palace of Lights, bien que même cette musique peut être considérée comme relativement inconnue. Les trente morceaux de A Period of Review sont peut-être restés un mystère sur des bobines moisies jusqu'à présent, mais tout le catalogue de musique générative de Leimer reste intact dans sa puissance absolue. Les notes de couverture ont été rédigées par l'auteur de Seattle David Segal. Le mastering de haut niveau a été réalisé par Greg Davis, qui a produit la compilation avec l'artiste Robert Carlberg de Palace of Lights, RVNG et Kerry Leimer lui-même, qui continue à faire de la musique à ce jour.
  1. Ceylon
  2. My Timid Desires
  3. From A Common Center
  4. Explanation of Terms
  5. From One To Ten
  6. Entr’acte
  7. Bump In The Night
  8. (aka accident)
  9. Facing East
  10. At Daybreak
  11. A Spiritual Life
  12. Honey To Ashes
  13. Stop It!
  14. Two Voices
  15. Lonely Boy
  16. Practical Demonstration
  17. Commercial
  18. Gisella
  19. Archie’s Dub
  20. Ikumi
  21. Reassurances
  22. Assemble and Diffuse
  23. Eno’s Aviary
  24. Almost Chinese
  25. Agfa / Lupa
  26. The Phonic Chasm (feat. Dawn Seago)
  27. Acquiescence
  28. Malaise
  29. All Sad Days
  30. Porcelain (feat. Nancy Estle)
Du même label: