Lunar Vacation sort son premier album, Inside Every Fig Is A Dead Wasp, sur Keeled Scales. Les deux auteures, compositrices, chanteuses et guitaristes Grace Repasky et Maggie Geeslin se sont rencontrées en classe de quatrième. Le temps qu’elles aient l’âge de conduire, Lunar Vacation était né. Le duo a créé démo après démo, s’est produit sur autant de scènes qu’Atlanta pouvait leur offrir, et a recruté Matteo DeLurgio (synthétiseur) et Connor Dowd (batterie) pour coller à l’esprit sonore de plus en plus vibrant de leurs chansons. Peu de temps après avoir fini le lycée, Lunar Vacation a sorti deux EP – Swell et Artificial Flavors – qui leur ont valu l’attention de la critique, des millions de streams et de jolies premières parties. Leur premier single « Mold » parle de faire face pour la première fois aux étrangetés de la culture de la côte ouest américaine, en particulier de Los Angeles, et de découvrir avec étonnement le mode de vie d’influenceur. La chanson évoque aussi les sentiments éprouvés pour une personne baignée dans cette culture et le ressenti contradictoire de vouloir s’intégrer. Produit par Daniel Gleason de Grouplove, ce disque est une offrande vibrante de guitares mélodieuses, de rythmes propulsifs et de voix captivantes qui abordent le problème contemporain du passage à l’âge adulte. L’album peut se targuer d’un son célébratoire, d’un sens de l’extase insouciant propre à une jeunesse fluide et à une amitié solide comme le roc. S’inspirant de leurs premières influences comme Rilo Kiley et Tame Impala, et se rapprochant un peu plus de contemporains comme Alvvays et Slow Pulp, Lunar Vacation livre une musique lumineuse emplie de bonheur.

  1. Purple Dreams no.4
  2. Peddler
  3. Shrug
  4. Where is Everyone?
  5. Making Lunch (Not Right Now)
  6. The Waiting Game
  7. Mold
  8. Gears
  9. Anemone

Format

, , ,