Originellement sorti en 1995, The Off White Album, deuxième album solo de Martin Newell, compositeur, interprète, poète mais surtout chanteur de Cleaners From Venus, est une suite sophistiquée de The Greatest Living Englishman, acclamé par la critique. Produit par Louis Philippe chez Él Records avec Dave Gregory (XTC) à la guitare, l’album propose un aperçu saisissant de la vie de Newell. En tant que fan de longue date de musique française, Martin recherchait une qualité gauloise sur ce disque, avec la voix au sommet du mix, plutôt que noyé dans les guitares indie rock comme il était courant à l’époque. Le résultat offre une claireté sur le fond et la forme. Sur « Arcadian Boys » notamment, sa voix passionnée est accompagnée d’un quatuor à cordes déchirant. Il nous livre une version beaucoup plus émouvante que la version uptempo lacée de guitares présente sur My Back Wages de Cleaners From Venus. Cependant, The Off White Album ne reste pas trop longtemps dans la solennité. Son habituelle vivacité d’esprit est pleinement affichée que ce soit avec sa reprise irrévérencieuse du « Some Girls Are Bigger Than Others » des Smiths ou son avertissement affectueux à un voisin sur « The Girls In The Flat Upstairs ». Une large palette d’intervenants a participé à l’album, non seulement dans le processus d’enregistrement mais aussi en tant que sujet de ses chansons. Né sur la route et inspiré de ses voyages à travers l’Europe et l’Asie, The Off White Album est un portrait des plus intimes de la vie de Martin Newell.

  1. Call Me Michael Moonlight
  2. The World Of Dandy Leigh
  3. Arcadian Boys
  4. The Blue Beret
  5. Ursula In A Waiting Room
  6. When The Damsons Are Down
  7. Lions Drunk On Sunlight
  8. Miss Van Houten’s Coffee Shoppe
  9. She Was Never Drowning
  10. Some Girls Are Bigger Than Others
  11. Queen Phyllis Of Colchester
  12. Goodnight Country Girl
  13. The Girls In The Flat Upstairs
Poids 0.4 kg
Format