Disciple de l’innovateur du mambo Perez Prado, Modesto Duran, né à Cuba, a été une figure centrale de la période de transition de la musique latine au milieu du siècle dernier. On peut entendre ses douces percussions dans des dizaines de grands succès des années 1950, d’Esquivel à Belafonte, d’Eartha Kitt à Lena Horne. Pour ses débuts en solo en 1960, Modesto Duran a rassemblé un casting impressionnant de joueurs de congas, dont Mongo Santamaria, Willie Bobo et Juan Cheda, pour offrir à l’auditeur averti un mélange cinématique et percussif de styles afro-cubains, cha cha et jazz exotique.

Format

,