En 2016, le guitariste et leader du groupe emo lo-fi pop américain Empire ! Empire ! (I Was a Lonely Estate), Keith Latinen, a presque abandonné la musique en mettant fin au groupe après une décennie d’écriture et de tournées constantes. Petit à petit, l’envie d’écrire est revenue d’elle-même. Latinen a alors mis tout son cœur dans quelque chose de nouveau. Le résultat final est son premier album solo sous le nom de Mt. Oriander, Then the Lightness Leaves and I Become Heavy Again. Si l’album porte la marque de Latinen – des guitares chaleureuses, une batterie intimiste et des voix murmurantes – il fait également l’éloge d’une approche plus nuancée de l’écriture de chansons. Chaque chanson est comme un livre ouvert, un nouveau chapitre qui montre que la vie continue, peu importe les pertes subies. Latinen joue de la guitare, de la basse, de la batterie, de la trompette et chante, mais il est rejoint par un grand nombre d’amis qui ont prêté leurs talents : Matt Hull, Brandon Lutmer, Warren Franklin, Mat Halliday, Andrew Stefano, Cathy Latinen, Colleen Dow, Ana Hughes Perez, Ben Hendricks, Brian Carley, Nick Kwas, Elliott Green et Jacob West.

  1. The Dark Parts of the Map Are Places You Have Not Yet Visited
  2. What We Have is You
  3. We Measure Our Distance in Time
  4. If This is Sadness, I Don’t Like It One Bit
  5. A Drawing of a Bird that You Have Never Seen Before
  6. We Should Get Out of Here Before Something Goes Terribly Wrong!
  7. You Were Part of Me Before We Came Here
  8. If Only Something Would Go Right for a Change
  9. Rare Frog Coin
  10. Lilliput Steps
  11. We Are Not in This Alone
  12. You Don’t Have to Keep Trying Anymore
Poids 0,4 kg
Format