Coup de tête est un film qui, une fois vu, ne vous quitte plus jamais. N’est-ce pas la substance d’un film culte ? Le personnage de François Perrin interprété par Patrick Dewaere, footballeur du club de Trincamp est un héros romantique, seul être pur en butte à l’hostilité et à la mesquinerie des notables ainsi que de la populace d’une ville de la “France d’en bas”. Quand on cite le nom de Pierre Bachelet, l’auditeur moyen pense aux Corons ou à L’an 2001. Ce sont pourtant des arbres qui cachent une forêt de compositions pour le cinéma dont les plus célèbres ont pour nom Emmanuelle, Histoire d’O et Gwendoline. Les plus curieux savourent également ses enregistrements pour le projet Resonance dont l’album de 1976 est un ovni de disco progressif produit en France mais calibré pour l’international et qui annonce la French Touch trente ans à l’avance. Nuls doutes que Thomas Bangalter de Daft Punk a dû écouter cet album par l’entremise de son père producteur de cosmic disco, Daniel Vangarde. Avec le thème de Coup de Tête qu’il décline tout le long de sa B.O., Pierre Bachelet parvient à retranscrire ce spleen provincial à l’horizon bouché par des dimanches sans fin d’où surnage le romantisme du héros dewaerien, symbole de l’écorché vif. Mais hauts les cœurs ! Il y a cette musique entêtante taillée sur mesure pour Dewaere qui nous rappelle que parfois l’individu et son fol espoir triomphent de la masse.

  1. Générique début
  2. En voyage
  3. L’inspecteur, le président et sa femme
  4. Sortie de prison
  5. Invitations à diner
  6. Allez Trincamp
  7. Station Service
  8. Hymne de Trincamp
  9. La victoire en fanfare
  10. La revanche
  11. Générique de fin
  12. Générique de début (version alternative)
Poids 0,46 kg
Format