Make It Last Forever

FormatPrixQté
37006047237521 LP19,00
37006047237691 CD11,00
Parution prévue le 29 novembre 2019
"Make It Last Forever" sorti en 1978 est un disque culte.  Non seulement pour le talent de la chanteuse mais aussi pour ceux du légendaire duo de producteurs Greg Carmichael et Patrick Adams. Composé de cinq titres écrits par les deux compères, l’album est le prototype de l’album de disco underground de la fin des années 70, servi par la superbe voix de Donna. Voix qui a a également béni plusieurs enregistrements de Fatback Band, Phreek, Bumblebee Unlimited et The Universal Robot Band à cette époque. L’album original est en bonne place sur les “want-lists“ des collectionneurs et c’est la première fois depuis des décennies qu’il est disponible dans sa forme originelle avec audio remasterisé. Donna McGhee est l'une des chanteuses clés de la scène disco new-yorkaise des années 70. Originaire de Brooklyn, elle commence sa carrière en chantant dès son plus jeune âge dans la chorale de Gospel de sa grand-mère, perfectionnant ses talents de chanteuse et se faisant connaître localement. Sa première chance dans l'industrie survient quand elle est repérée par le bassiste Johnny Flippin, qui l'invite à rejoindre son groupe de funk, ni plus ni moins que le Fatback Band emmené par le batteur Bill Curtis. Nous sommes en 1975 et l'album est "Raising Hell" sur lequel on peut entendre la voix de McGhee tout du long, notamment sur le classique "Do The Bus Stop." Après ce premier coup de maitre, elle enregistre « Night Fever » avec le groupe et reste avec eux pendant quelques années, tournant à travers les Etats Unis. Suite à une rencontre décisive avec le producteur Greg Carmichael, Donna McGhee quitte le navire Fatback et commence à travailler avec le prolifique producteur et son partenaire Patrick Adams. Une série de collaborations s’ensuit donnant naissance à une poignée de singles et des albums devenus légendaires au fil des décennies: On peut entendre Donna sur les albums de Bumblebee Unlimited, The Universal Robot Band et sur le classique album éponyme de Phreek de 1978, chantant sur le titre « May My Love Be With You ». En 1978, après avoir créé son propre label, Red Greg Records, Carmichael aidé de Patrick Adams décide de produire un album pour McGhee. Les deux producteurs jouent la plupart des instruments sur l’album et produisent cinq titres. Le résultat, "Make it Last Forever" est un classique: des arrangements disco fluides avec une touche de synthés sur un groove implacable magnifié par la voix superbement sexy de Donna McGhee. Ces cinq morceaux sont des classiques à part entière. "I'm A Love Bug" est un remake du titre de Bumblebee Unlimited de 1976, "Love Bug" (également sorti sur le label Red Greg), tandis que "Make It Last Forever" a été repris par Inner Life (avec Jocelyn). Brown) quelques années plus tard. "Do As I Do" et "Mr. Blindman" sont du même calibre et  "It Ain’t No Big Thing" est la reprise d'un single du groupe Personal Touch de 1976, produit par Adams sur son label PAP et arrangé par Leroy Burgess. Le titre est l'un des points forts de l'album et est devenue un véritable standard Disco. « Make It Last Forever » n'a pas eu un énorme impact à sa sortie en 1978, d'où sa rareté. Devenu depuis un des disques de Disco les plus recherchés, L’album prouve, si besoin est, que l’association Donna McGhee - Greg Carmichael - Patrick Adams était une combinaison de génie. L’album est depuis entré dans le panthéon des albums à posséder, que Wewantsounds.est a présent heureux de rééditer sous sa forme originale.  
  • Face A
  1. Make It Last Forever
  2. Do As I Do
  • Face B
  1. It Ain’t No Big Thing
  2. Blindman
  3. I’m A Love Bug
 
Du même label