Nothing’s Going Wrong

FormatPrixQté
06504144292271 LP Couleur24,00
06457602094701 CD13,00
06457609149471 LP21,00
Released on janvier 17, 2020
La contribution de Martha High au développement de la musique soul est incontestable. Née à Victoria, en Virginie, elle a grandi à Washington DC où elle se fait remarquer lors d’un concours par Bo Diddley en personne. Il recommande Martha au groupe local The Jewels qui, impressionné par la taille et puissance de sa tessiture, la recrute sans hésiter. Quelques années plus tard, ils enregistrent le hit national "Opportunity" avec l'aide de George Clinton.  Un soir de 1965, James Brown la repère lors d’un concert au Howard Theatre à Washington et lui demande d’intégrer la James Brown Revue. Martha restera 32 ans aux côtés du Parrain de la Soul, la plus fidèle de toutes ses choristes. Aujourd’hui Martha High revient enfin avec un nouvel album, Nothing's Going Wrong, le deuxième album enregistré avec le producteur italien Luca Sapio pour le label Blind Faith Records. Soutenue par le groupe The Italian Royal Family, ici encore la voix de Martha nous touche jusqu'à l’âme. Du point de vue des paroles l'album est très inspiré par les disques socialement et politiquement conscients conçus par des artistes comme Marvin Gaye, James Brown et Curtis Mayfield dans le milieu des années 70. "I Sing America" est une prise de position en faveur de l'égalité des cultures minoritaires aux Etats-Unis, alors que "Land of Broken Promises" aborde le sujet sensible des immigrés aux Etats-Unis et comment l'idée du soi-disant rêve américain peut rapidement se transformer en cauchemar. Puis il y a des chansons plus réjouissantes comme "Little Spark" qui vise à encourager les gens à se serrer les coudes dans un climat de peur. L'album mêle blues funky et roots avec des arrangements de cuivres luxuriants qui évoquent l'âge d'or des musiques de films italiennes (inspirées par Piero Piccioni, Ennio Morricone et Luis Bacalov), et surtout, tout cela est enregistré et mixé dans le magnifique studio analogique de Luca, à Rome. Un joyau caché brille fièrement dans la chanson "I Still Have A Lot To Learn (About Love)" ; le maestro italien Antonello Vannucchi a posé un orgue Hammond B3 stellaire sur cette ballade mélancolique, qui a malheureusement été sa toute dernière session avant son décès. De temps en temps, un album sort, inclassable, celui-ci en fait partie, évoquant les meilleurs sons de l'âge d'or soul, combinés avec les bandes sonores italiennes des années 60 ; le mélange en fait un chef-d'œuvre funk / soul, mettant en valeur un des joyaux les plus précieux de la musique soul, Miss Martha High.
  1. A Little Spark
  2. Nothing’s Going Wrong
  3. Walked Away
  4. I Sing America
  5. Face My New Future
  6. The End of the Rainbow
  7. Room at the Top
  8. Stop! Get Off My Back
  9. Land of the Broken Promises
  10. I Still Have A Lot to Learn (About Love)
Du même label: