La scène ambient s’est plus que jamais épanouie ces dernières années au Japon. Les pionniers du genre et les créateurs d’expressions innovantes de cette musique, comme Hiroshi Yoshimura, Yoshio Ojima, Toshifumi Hinata ou encore Takashi Kokubo, ont été repris comme modèle par la nouvelle génération et leurs travaux brillamment ressuscités par des labels spécialisés en réédition. Dans cette continuité quasi-infinie, Glossy Mistakes ajoute à son catalogue le remarquable Volk Von Bauhaus de Takashi Kokubo, troisième chef-d’oeuvre du maître a paraître sur le label espagnol. Comme la plupart de l’ambient 80s japonaise, Volk Von Bauhaus est une oeuvre audio conçue pour faire vivre une expérience multi-sensorielle à son auditeur. On s’attèle ici à l’effort de rendre les choses audibles, comprendre et mettre en musique les situations ou les objets. L’objectif étant de créer un paysage musical pour accompagner un lieu particulier. Bien que son nom ne soit pas connu du grand public, Kokubo a imaginé des sons qui ont influencés virtuellement la totalité du Japon : l’alerte nationale pour tremblement de terre sur mobile ou encore les jingles de paiement par carte sans contact. Kokubo a été un des pionniers de l’utilisation de boucles de son pour créer sa musique ambient, à l’image de cet album, enregistré sans claviers, enregistreur multipiste ni aucun son analogique. Volk Von Haus est une ôde à la musique ambient/new age créée au japon au cours des années 80. Cette réédition sur Glossy Mistakes inclut un titre inédit signé Kokubo ainsi qu’une interview de celui-ci. Remasterisé depuis les pistes originales par Frédéric Stader.

  1. Playing Among Gods
  2. Melancholy II
  3. Before you dream
  4. Fluctuation #1
  5. The Insane Time Keeper
  6. Fluctuation
  7. Daze / Fluctuation Step 1
  8. Chaos
  9.  回廊の音楽

 

Poids 0,46 kg
Format