En 2005, le groupe originaire du Delaware présentait son premier album studio, Nice And Nicely Done. Sur la scène rock alternatif américaine, The Spinto Band apportait un vent de fraîcheur. Ça balance, c’est accrocheur, ça s’enchaîne sans temps mort : l’art d’emballer deux ou trois accords dans un habillage malicieux. Dès la première écoute, on sait que la bande de Wilmington possède ce petit plus qui fait tant la différence. Quelque chose d’indéfinissable mais qu’on va déceler dans le chant légèrement chevrotant et déjanté de « Direct To Helmet », la rythmique tourbillonnante de « Did I Tell You », les claviers clownesques de « Brown Boxes », le groove insolent de « Crack The Whip », et surtout dans ces mélodies géniales car furieusement simples. A l’instar de leur cousin Clap Your Hands Say Yeah! ou de leur aîné Arcade Fire, le combo dissémine un souffle de bonheur autour de lui. Elle est remplie d’entrain, d’inventivité et de beaucoup d’insouciance.

 

Version double vinyle de Nice And Nicely Done, le premier album studio de The Spinto Band, sorti originellement en 2005. Un album qui rappelle le meilleur de Pavement et de Clap Your Hands Say Yeah avec un zeste d’Arcade Fire et de britpop façon premiers Supergrass.

  1. Did I Tell You
  2. Brown Boxes
  3. Oh Mandy
  4. Trust Vs. Mistrust
  5. Spy Vs. Spy
  6. Crack The Whip
  7. Direct To Helmet
  8. Late
  9. So Kind, Stacy
  10. Mountains
Format

,