Thou est connu pour ses reprises de Nirvana, et a même sorti un album complet intitulé Blessings of the Highest Order, en plein milieu du confinement, pour les inconditionnels du groupe qui, coincés dans leur chambre, buvaient chaque goutte avidement. Pour leur plus grand bonheur, le groupe a décidé de sortir une compilation complète de leurs reprises d’autres groupes que Nirvana, enregistrées et sorties entre 2009 et 2022. Toutes les chansons de A Primer of Holy Words sont déjà parues sur des pressages limités de divers splits, EPs et compilations caritatives. L’éventail des groupes repris est large : Pearl Jam et Alice in Chains, issus de projets d’hommage abandonnés, Born Against, issu d’une compilation européenne à pressage très limité, Ginger Quail, un obscur groupe punk de la Nouvelle-Orléans datant de la fin des années 90, etc. Indépendamment de leur statut dans le monde civil, tous ces groupes et toutes ces chansons ont laissé une forte impression sur Thou – bien plus que le sludge ou le métal en général ou le swamp de la Nouvelle-Orléans. Il y a une réinterprétation blackend-sludge de « Well Fed Fuck » de Born Against, une version ensorcelée de « Spin the Black Circle » de Pearl Jam, une reprise dégoûtante et désespérée très à propos de “Prayer to God” de Shellac et le titre iconique “Maps” des Yeah Yeah Yeahs. Cette collection comprend une illustration de Rachel Speck, ancienne artiste de la Nouvelle-Orléans – aujourd’hui installée à Mexico City – issue de sa marque Tropical Goth. Pour les fans de Eyehategod, Crowbar, Shellac, Pearl Jam, Alice in Chains, Soundgarden, Agents of Oblivion, Born Against, Minor Threat, Ginger Quail et Neil Young.

  1. Introduction
  2. Prayer to God (Shellac)
  3. Spin the Black Circle (Pearl Jam)
  4. No Excuses (Alice in Chains)
  5. Fourth of July (Soundgarden)
  6. Maps (Yeah Yeah Yeahs)
  7. Well Fed Fuck (Born Against)
  8. Screaming at a Wall (Minor Threat)
  9. Anarchy’s Stupid (Ginger Quail)
  10. Tremor Christ (Pearl Jam)
  11. Paroled in ‘54 (Agents of Oblivion)
  12. Don’t Let It Bring You Down (Neil Young)
Format

,

Vous aimerez peut-être aussi…