Le quatrième album studio de Robert Alfons alias TR/ST (à prononcer Trust), intitulé Performance, s’enfonce encore plus loin dans le psychodrame synthé pop méchant que le projet a initié et perfectionné au cours de plus d’une décennie d’évolution. Enregistrées à Los Angeles, les chansons bouillonnent d’effroi et de luxure, éclairées par la pollution lumineuse d’un millier de rues de la ville en cul-de-sac. Robert Alfons a coproduit l’album avec le compositeur et producteur polyvalent Nightfeelings, obtenant un équilibre épais et fumeux de synthés inquiétants, de basses fréquences et de voix meurtrie et croonante. En tant que monde en soi, Performance est immersif et enivrant, au seuil de l’émouvant et du dérangeant. La voix d’Alfons est un phare en pleine tempête, chantant un collage d’impressions et de confessions avec une logique de flux de conscience étalée. Il est à la fois observateur et instigateur, interprète et dramaturge, libéré par la scène et la nuit. Pour les fans de Justice, Pet Shop Boys, Soulwax, Boy Harsher, Marie Davidson, Tempers, Geneva Jacuzzi, Xeno & Oaklander.

  1. Soon
  2. Regret
  3. All at Once
  4. The Shore
  5. Boys of LA
  6. Clowned
  7. Dark Day
  8. Performance
  9. Warp
Format

, ,