Iroha Ni Konpeitou

FormatPrixQté
37006047198231 CD11,00
37006047198301 LP19,00
Paru le 31 mai 2019
Wewantsounds poursuit son programme de réédition des albums d’Akiko Yano avec la sortie de Iroha Ni Konpeitou (いろはにこんぺいとう), l'un des albums les plus funky de Yano, mettant en avant ses talents de chanteuse et de compositrice. C’est peut-être le disque le plus connu d'Akiko Yano en dehors du Japon, pas seulement à cause de sa pochette insolite – une photo prise par le célèbre photographe Bishin Jumonji mettant en scène Akiko tenant un dauphin gonflable, mais parce que l'album est l'un des plus funky d'Akiko. Mélange fluide de pop japonaise et de funk new-yorkaise, l’album a été enregistré à Tokyo, à l’exception du titre "Iroha Ni Konpeitou", enregistré à New York avec un groupe composé de la fine fleur des studios New Yorkais : Rick Marotta, David Spinozza, Will Lee et Nicky Marrero. Pour le reste de l’album, Akiko est accompagné des meilleurs musiciens de la scène de Tokyo gravitant autour des groupes Happy End et Tin Pan Alley : le légendaire Haruomi Hosono à la basse, Tatsuo Hayashi à la batterie, Shigeru Suzuki à la guitare, pour n’en citer que quelque uns. Il est intéressant de noter que deux compositions de Hosono figurent sur l’album, "Ai Ai Gasa" qu’il a enregistré sur son album emblématique Hosono House en 73, ainsi que "Hourou" à l’origine enregistré par le chanteur Chu Kosaka en 75. L’album comprend aussi un autre musicien clé, Hideki Matsutake qui programme les claviers dont joue Akiko : Moog IIIc, Mini Moog, String Ensemble, en plus du  Fender Rhodes, Clavinet et Yamaha CP7C. Matsutake qui deviendra bientôt le programmeur en chef du groupe YMO. Bien que l’album soit très accessible et funky, des éléments électro plus complexes se cachent sous cette apparente accessibilité, comme sur la première brève introduction "KAWAJI", sorte de fantaisie électro futuriste ou comme sur "Ai Ai Gasa" ou "Kinou Wa Mou" sur lesquels Akiko joue elle-même la ligne de basse au Moog, des détails qui en font un album riche et captivant. Les titres de l’album mettent en valeur les superbes compositions d’Akiko Yano et son don pour ciseler des mélodies parfaites. Iroha Ni Konpeitou ravira tous les fans de musique japonaise, de funk et de pop sophistiquée, prouvant encore une fois qu’elle est l’une des artistes les plus importantes de la musique japonaises.
Du même artiste
Du même label