Le titre du précédent album d’Atmosphere, So Many Other Realities Exist Simultaneously, évoque la narration multiverselle qui s’est récemment imposée dans la conscience du grand public. Avec leur dernier effort, l’irrépressible Talk Talk EP, Slug et Ant s’élancent à travers l’espace-temps pour s’emparer de la ligne temporelle où ils sont devenus les titans de l’électro-rap qui a joué un rôle clé dans leur jeunesse. Évoquant des artistes comme Kraftwerk et Egyptian Lover, Atmosphere redonne vie à des visions du futur vieilles de plusieurs décennies. L’EP Talk Talk est né de l’enregistrement d’un morceau du même nom pour l’album So Many Other Realities. La chanson « Talk Talk » existe aux côtés des classiques de l’électro, à la fois vaguement étrangère et profondément humaine. Enthousiasmés par le résultat, Slug et Ant sont revenus pour une exploration plus longue du son, avec des résultats envoûtants. Malgré ses racines bien documentées dans le disco et le R&B, la connexion du rap à la musique électronique des années 1970 et 1980 fait partie intégrante de son ADN. L’EP Talk Talk est l’une des expressions les plus claires de cette vérité à émerger depuis de nombreuses années, un témoignage du pouvoir communautaire du son programmé.

Format

,