Il y a dix ans, le signal statique du démarrage de « Terminal » retentissait et Galactic Melt se lançait dans l’atmosphère ; le projet Com Truise de Seth Haley venait de prendre forme intégralement pour la première fois. A l’époque graphiste basé dans le New Jersey, Seth a trouvé un son sur ses synthétiseurs qui a déclenché une réaction de nostalgie immédiate, puisant dans la science-fiction classique et la proto-électro d’une manière qui évoquait le début des années 80, mais qui était aussi étonnamment bizarre – comme du psyché enivrant et la prog music à ses balbutiements. Sans le savoir, il était entré dans le prisme d’un genre, que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de synth-wave, bien que l’étiquette n’ait jamais été bien collée. Pour lui, il s’agissait d’un espace à explorer et d’une histoire à raconter, ce qu’il fera à travers une série de sorties qui résonneront auprès d’une légion de fans et qui feront tourner le producteur autour du monde en orbite perpétuelle. Son premier album sorti chez Ghostly International, Galactic Melt, a tenu les promesses faites par l’EP Cyanide Sisters et les remixes très remarqués de Twin Shadow, Neon Indian et Daft Punk. Audacieux, imaginatif et résolument cosmique, l’ensemble occupe une place de choix dans le catalogue de Com Truise, considéré comme une porte d’entrée pour beaucoup. Pour fêter son 10e anniversaire, Com Truise et Ghostly rééditent le double vinyle épuisé depuis longtemps. De l’amour robotique fébrile de « VHS Sex » et « Cathode Girls » à des titres palpitants comme « Air Cal » et « Ether Drift », les morceaux de Galactic Melt sont mathématiques, mélancoliques, funky et d’une grande ambition technique. Le fait qu’is soient tous remarquablement cinématographiques est, bien sûr, à dessein. Seth a effectivement envisagé Galactic Melt comme une sorte de musique de film issue de l’esprit, racontant la vie et la mort de Com Truise, le premier astronaute synthétique/robotique au monde, depuis sa création et son séjour sur terre jusqu’à sa mission dans une galaxie récemment découverte appelée Wave 1. Édition vinyles orange et noir.

A
1. Terminal
2. VHS Sex
3. Cathode Girls
B
1. Air Cal
2. Flightwave
3. Hyperlips
C
1. Brokendate
2. Glawio
3. Ether Drift
D
1. Futureworld
2. Galactic Melt

Poids 0.63 kg
Format