Inspiré par l’intensité du confinement, le premier album éponyme du projet électro-pop Gates of Light est le résultat d’une collaboration entre cinq artistes de quatre villes, trois fuseaux horaires et deux continents. Originaires de Glasgow, l’auteure, compositrice et interprète Louise Quinn (A Band Called Quinn, DAWNINGS) et le producteur Bal Cooke ont fait équipe avec Scott Fraser, DJ et producteur basé à Londres, Kid Loco, musicien, DJ et producteur parisien, et Tim Saccenti, réalisateur et photographe new-yorkais – qui a déjà travaillé avec Run The Jewels et Pharrell – pour créer une sublime réflexion électro-pop sur le deuil, l’isolement et l’intensité singulière du confinement. Immédiatement après avoir entendu l’album, le vénérable musicien et producteur post-punk Kramer a proposé de sortir l’édition vinyle sur son label culte Shimmy-Disc, qui possède un impressionnant catalogue d’artistes tels que Daniel Johnson, Low et Galaxie 500. Un projet fondé sur la collaboration – né d’une période de déconnexion – Gates Of Light amplifie parfaitement la nostalgie, la confusion, les rêves lucides et l’appréciation du plein air que la pandémie a fait naître chez tant de personnes ces deux dernières années. À l’origine, Louise et Bal ont écrit et enregistré les morceaux dans le studio de leur chambre à Glasgow pendant que leurs jumeaux d’un an dormaient. Les morceaux ont ensuite été envoyés à Scott et Kid Loco qui les ont remixés depuis leurs home studios à Londres et à Paris, avant que Tim ne crée la pochette et la vidéo du morceau « When The Leaf Falls ».

  1. Walk On
  2. Next To Me
  3. This Is How We Sound
  4. Belleville Sun
  5. Inevitable
  6. On And On
  7. And It Goes On
  8. When The Leaf Falls
  9. Mary Apocalypse Seven
  10. In My Dreams
Poids 0.4 kg
Format