Jonathan Rado, l’un des producteurs les plus demandés du rock indé et l’une des moitiés de Foxygen, a enregistré pour The Killers, Father John Misty, The Lemon Twigs, Whitney et Weyes Blood. Sur For Who The Bell Tolls For, le premier album solo de Jonathan depuis dix ans, le producteur dévoile une version raffinée de sa signature sonore, sculptée de manière complexe par un maximalisme anthémique. L’album transforme le mythe de la musique pop américaine en une vibrante méditation sur la mort. À bien des égards, For Who The Bell Tolls For est une ode musicale à Richard Swift – ami et mentor – un clin d’œil à l’héritage du défunt producteur, avec des épopées qui se trouvent à la frontière entre joie et chagrin. L’album comprend des apparitions de collaborateurs fréquents, notamment The Lemon Twigs, Brad Oberhofer, Andrew Sarlo, Jackie Cohen et Kane Ritchotte. Malgré un casting prestigieux et un son gargantuesque, For Who The Bell Tolls For est un album solo dans l’âme. Jonathan Rado joue du studio comme d’un instrument, sa voix distincte étant présente dans tous les coins et recoins de la structure. Cette présence est facilement détectable dans tous les projets que l’artiste touche, mais elle n’a jamais semblé aussi honnête, aussi chatoyante ou authentique qu’ici. Pour les fans de The Lemon Twigs, Foxygen, Richard Swift.

  1. For Who The Bell Tolls For
  2. Don’t Wait Too Long
  3. Easier
  4. Blue Moon
  5. Farther Away
  6. Walk Away
  7. Yer Funeral
Poids 0,46 kg
Format