Nnamdï n’a jamais su rester en place pendant bien longtemps. Le multi-instrumentiste et auteur-compositeur de Chicago a multiplié les projets en 2020, avec les albums Brat et Krazy Karl, acclamés par la critique, un EP punk Black Plight ou encore un hommage au compositeur des Looney Tunes Carl Stalling. Ajoutez à cela son rôle de copropriétaire du label Sooper Records, ainsi que ses récentes tournées avec Wilco, Sleater-Kinney et black midi, et vous aurez un aperçu de son programme chargé. Pourtant, son dernier album, Please Have A Seat, est le fruit d’une pause bien méritée. Cette période de réflexion lui a permis de faire le point sur sa vie et ses relations. Please Have A Seat est une invitation à l’écoute, à s’asseoir, à être présent et à prendre un vrai moment. Avec cette introspection tranquille, Nnamdï a trouvé l’inspiration dans le silence et la nuance. Lors de l’enregistrement du disque, il a décidé de repousser les limites de son écriture pop : chaque morceau devait être fredonnable. Chacune des quatorze chansons de l’album, que Nnamdï a lui-même entièrement écrit, produit et interprété, est rejouable sans relâche  et prend des directions inattendues et perturbantes à chaque fois. Avec la vision singulière de Nnamdï, Please Have A Seat est un bond en avant pour le musicien le plus travailleur de Chicago. En prenant une minute pour s’asseoir et reprendre son souffle, il est ressorti avec l’œuvre la plus ambitieuse, accessible et nuancée de sa carrière.

  1.  Ready To Run
  2. Armoire
  3. Dibs
  4. Touchdown
  5. Grounded
  6. I Don’t Wanna Be Famous
  7. ANXIOUS EATER
  8. Anti
  9. Dedication
  10. Smart Ass
  11. Benched
  12. Careful
  13. Lifted
  14. Some Days
Format

, , ,