Oh Yeah?

FormatPrixQté
06301259823341 LP Couleur21,60
Released on mai 22, 2020
Bien qu'il soit (peut-être) le disque le plus accessible et le plus mélodique du groupe à ce jour, le quatrième album du quatuor new-yorkais Sunwatchers s’ouvre par une rafale de notes avec "Sunwatchers vs. Tooth Decay" qui fait référence à un album éducatif de l'athlète et activiste Muhammad Ali datant de 1976. Un clin d'œil culotté, certes, mais empreint du plus grand respect. Cette attitude résume l'esthétique de Sunwatchers : la prise de conscience (souvent à travers des titres impertinents) que les choses de la vie que nous devrions prendre au sérieux sont mieux affrontées et comprises lorsqu'elles sont accompagnées d’un clin d’oeil ou un petit coup de coude. Le groupe peut masquer son activisme fougueux par la dérision mais cela ne fait rien pour atténuer la force de leur attaque. Arrivent ensuite "Love Paste" et "Brown Ice", la première avec sa douce mélodie ponctuée de woo ! explosifs, tandis que la seconde se lance dans une marche frénétique et saccadée qui utilise un système efficace d'enchaînement et de relâchement musical, pour atteindre une intensité féroce pendant les six minutes de son exécution. "Thee Worm Store" conclut la face A par un bruyant rugissement de synthés et une bruyante mêlée générale. La face B se poursuit avec "The Conch", une référence évidente à Sa Majesté des Mouches, et une exquise subversion de l'idée d’un hymne héroïque. Le morceau vedette de l'album est cependant "The Earthsized Thumb" qui clôture l’album en près de vingt minutes. Le titre de l'album Oh Yeah ? se veut à la fois un hommage à Mingus, à l'album Help de Thee Oh Sees, et (naturellement) au cri de ralliement de KoolBrave lui-même - l'avatar de Kool-Aid Man-as-Braveheart ayant été adopté par le groupe comme symbole. Les trois années qui se sont écoulées depuis la sortie de leur deuxième album intitulé II ont vu le groupe monter sur scène à travers les États-Unis et l'Europe. Album enregistré par Josh Druckman à The Outlier Inn, mixé par Alexis Berthelot au Studio G, et masterisé par Sarah Register. Courtepointe de la pochette réalisée par Brigid Dawson de Thee Oh Sees.
  1. Sunwatchers vs. Tooth Decay
  2. Love Paste
  3. Brown Ice
  4. Thee Worm Store
  5. The Conch
  6. The Earthsized Thumb
Du même label: