Houdou Nisbi est un disque culte de Ziad Rahbani, l’un des albums les plus prisés du musicien, sorti sur le très convoité label libanais Relax-in. L’album, enregistré en 1984-85 au studio By Pass de Rahbani, n’est sorti qu’en 1991 sur cassette et CD uniquement. Mélangeant la musique arabe avec un mélange de funk, jazz, et boogie plus une touche de musique brésilienne, cet album est considéré comme un classique chez les fans de groove oriental. Ziad Rahbani est l’un des géants de la musique arabe et une icône culturelle au Moyen-Orient. Le musicien, pianiste et producteur est également un dramaturge célèbre et un militant politique affirmé. Issu d’une illustre dynastie artistique – son père, le célèbre compositeur et musicien Assi Rahbani, était un des membres des Frères Rahbani et sa mère est la légendaire diva libanaise Fairouz – Ziad Rahbani a sorti de nombreux albums clés dans les années 70 qui sont depuis devenus cultes parmi les DJ et les collectionneurs. Fortement influencé par la musique occidentale, il l’a intégré à la musique arabe traditionnelle. 1978 voit la sortie de deux albums clés de Rahbani, le 33 tours disco Abu Ali, l’un des albums arabes les plus recherchés sur la scène internationale ainsi que Bennesbeh Labokra… Chou? aussi sur la liste de nombreux diggers. En tant que directeur musical de sa mère Fairouz, Rahbani a produit certains des meilleurs albums de la Diva, dont Maarifti Feek en 1984 qui apporte son mélange d’influences modernes au son traditionnel de la chanteuse. A la même période, Rahbani commence à enregistrer son propre album à By Pass avec la crème des musiciens libanais de l’époque dont le saxophoniste Tewfic Farroukh, le guitariste Paul Dawani et le percussionniste Emile Boustani. Intégrant funk, boogie, fusion jazz funk et musique brésilienne, Ziad Rahbani crée l’album culte, Houdou Nisbi, désormais considéré comme l’un des meilleurs albums de jazz funk du Moyen-Orient. Avec des titres tels que « Rouh Khabbir », un remake de « Soul Shadow » des Crusaders chanté par Rahbani lui-même, « Bisaraha » teinté de modern soul et « For Sure” ​​aux influences brésiliennes, l’album est à la fois groovy et imprégné de musique orientale. Considéré comme « l’un des trésors musicaux les mieux gardés du Liban » par Ernesto Chahoud dans ses notes, l’album est un classique en devenir. Houdou Nisbi, qui signifie « relativement calme », ​​une expression utilisée par les présentateurs de la télévision libanaise pour décrire l’atmosphère durant les cessez-le-feu pendant la guerre civile qui a duré de 1975 à 1990 – a été remasterisé des bandes originales par David Hachour de Coloursound Studio à Paris. L’illustration de la cassette a été fidèlement reproduite pour une sortie vinyle avec une femme emblématique se préparant pour sortir et enfilant ses chaussures à talons hauts pendant le cessez-le-feu dans un Beyrouth ravagé par la guerre (une couverture agit-prop conforme aux positions politiques de Rahbani, homme de gauche autoproclamé et non religieux). Wewantsounds est heureux de présenter la toute première sortie vinyle de cet album emblématique, un événement pour tous les collectionneurs de musique du Moyen-Orient et les amateurs de funk et de boogie des années 80. Supervisé par le DJ et journaliste libanais Ernesto Chahoud, l’album sort avec design original, audio remasterisé par Colorsound Studio et un insert de 2 pages comprenant les notes de pochette de Chahoud en anglais/français.

1. Bala Wala Chi
2. Houdou Nisbi
3. Nafs Al Sheghlat
4. Yalla Kichou Barra
5. Ma Tfel
6. Bil Nisbi La Boukra
7. Bisaraha
8. 5 To 7 PM
9. Rouh Khabbir
10. For Sure
11. Khalas
12. Finale

Poids 0.46 kg
Format