Float

FormatPrixQté
Released on septembre 4, 2020
En 2000, Aesop Rock sortait son premier album officiel, Float, après une ascension continue dans l'underground grâce à deux projets précédents, Music For Earthworms (1997) et Appleseed (1999). Si tous les albums qu'Aesop a réalisés depuis lors ont capturé son évolution en tant que producteur et auteur, Float était indéniablement exceptionnel en soi. Il y avait quelque chose de marquant dans un album de 20 titres, qui n'a jamais eu de singles. Chaque morceau n'existe que pour faire partie de l'expérience de l'album. La production de l'album est presque divisée en deux parties entre Aesop Rock et Blockhead, collaborateur de longue date et bon ami, ainsi qu'une contribution d'Omega One, sur "Skip Town", aux accents reggae. La production de l'album semble n'avoir qu'un seul objectif commun, celui de capter immédiatement l'ambiance voulue, en attirant l'auditeur et en le gardant attentif et réceptif au lyrisme soigneusement élaboré qui l'accompagne. Pour ce qui est des paroles, Aesop Rock est clairement la vedette de l’album, mais les quelques invités stratégiquement répartis sur l’album sont le résultat d’une grande prévoyance ou d’une synergie inévitable - peut-être les deux - car Slug (Atmosphere), Vast Aire (Cannibal Ox) et Dose One étaient tous au beau milieu de moments marquants de leur propre carrière à peu près au même moment où ils figuraient sur Float. Quant à Aesop, il plonge avec cet album dans un style d’écriture complexe, visuellement descriptif et émotionnellement fascinant, qui n'a fait que s'intensifier et se diversifier avec le temps. Son écriture semble se poser dans l'urgence, comme s'il était bien conscient que le voyage et les défis, ainsi que les triomphes, qu'il devra affronter sont ardus et multiples. Vingt ans après ses débuts, Float est une capsule temporelle d'un artiste sur le point d'exploiter pleinement sa liberté de création, alors que l'industrie était simultanément en pleine mutation, ce qui reste encore une déclaration puissante en soi, des décennies plus tard. Pour célébrer cet événement, Rhymesayers réédite Float, épuisé depuis longtemps, sur un double vinyle, disponible en trois couleurs différentes, en édition limitée !
  1. Float
  2. Commencement At The Obedience Academy
  3. Big Bang
  4. Garbage
  5. I’ll Be Ok feat. Slug
  6. Breakfast With Blockhead
  7. Basic Cable
  8. Fascination
  9. Oxygen
  10. Skip Town
  11. 6B Panorama
  12. Lunch With Blockhead
  13. Spare A Match
  14. Attention Span feat. Vast Aire
  15. How To Be A Carpenter
  16. Prosperity
  17. No Splash
  18. Drawbridge feat. Doseone
  19. Dinner With Blockhead
  20. The Mayor and the Crook
Du même artiste:
Du même label: