Light Conductor revient avec Sequence Two, le deuxième album d’instrumentaux prismatiques à combustion lente de synthés analogiques du duo formé par Jace Lasek (The Besnard Lakes) et Stephen Ramsay (Young Galaxy). Développant l’ambiance hypnagogique de leur premier album chaleureux et épurés de 2019, Jace et Stephen ajoutent une structure et une électricité subtiles mais scintillantes pour ces quatre nouveaux morceaux longs. Les chansons restent majoritairement dépourvues de rythmiques, mais éclatent et vibrent avec des pulsations et des arpégiateurs plus fleuris et délibérés. La palette analogique de Light Conductor, composée d’accords drone doucement distordus, d’ostinatos hypnotiques et de mélodies lévitationnelles à la dérive, continue de colorer l’atmosphère rougeoyante de cette musique trance et spatiale irradiante tel un lever de soleil sur une autre planète, avec une dimension cérémonielle et conceptuelle accrue profondément satisfaisante. Travaillant à partir d’enregistrements conduits par Stephen Ramsay fin 2019 et début 2020, réalisés juste avant et après les tournées de Light Conductor avec Spencer Krug et Godspeed You! Black Emperor, le duo a ensuite extrait et élaboré ces paysages sonores pendant le confinement de 2020-21. Avec Sequence Two, le duo continue à transmettre un sentiment ineffable de découverte méditative et d’efflorescence, comme si la musique était jouée et déployée pour la première fois. L’authenticité se ressent fortement sur ces morceaux provenant de sessions live marathoniennes nocturnes, marquées par une télépathie immersive et des semi-improvisations. Les jams psychogéniques du duo sont ensuite judicieusement agrémentés, généralement avec juste un ou deux éléments, même si, par moments, il y a une accumulation maximale – notamment à la fin des 14 minutes du morceau d’ouverture « Splitting Light », lorsqu’un motif de séquenceur sans cesse répété évolue inexorablement en une cadence lancinante et des mélodies multicouches entrelacées, le tout culminant dans une explosion finale de guitare et de chœurs space-rock (les seules voix de cet album instrumental) qui évoquent à la fois Yes, Spiritualized et Bon Iver.

Vinyle 180 gr.
1. Splitting Light
2. The Rooms Are Turning Inside Out
3. Pyramids In Slow Rotation
4. Life Under A Double Sun

Format

,