Sur le deuxième album de Tzusing, artiste né en Malaisie, basé entre Shanghai et Taipei, médite sur l’histoire compliquée de l’hétéronormativité patriarcale en Chine et sur la façon dont ces doubles normes archaïques continuent de dominer la culture de manière omniprésente et souvent invisible. Ayant grandi entre Singapour, Taïwan, la Chine et les États-Unis, Tzusing vivait à Chicago lorsque son amour de la musique s’est transformé en obsession. Après avoir déménagé en Chine pour son travail, il s’est fait les dents en tant que DJ au Shelter à Shanghai et a commencé à affiner sa signature musicale personnelle. Une série de maxis inspirés de l’EBM sur le label L.I.E.S. de Ron Morelli ont été suivis en 2017 par son premier album 東方不敗, inspiré du roman populaire de Jin Yong qui raconte l’histoire d’un épéiste qui se castre lui-même pour apprendre une puissante technique de combat. 绿帽 Green Hat reprend les thèmes de cet album, en déconstruisant une autre facette du genre tel qu’il est perçu dans la culture chinoise. Tandis que 绿帽 Green Hat n’hésite pas à s’appuyer sur son concept à plusieurs niveaux, l’album ne perd jamais son momentum de dancefloor. De l’inversion de batterie impitoyablement funky de « 孝忍狠 (Filial Endure Ruthless) » au roulement uptempo maniaque de « Exascale », en passant par la combinaison gargouillante de voix sifflantes et de rythmes downtempo sur « Cloud Tunnel », le producteur trouve son rythme de croisière. Cet album souligne le malaise souvent frénétique qui est sous-jacent à la dance music, en le mettant en parallèle avec le stress frénétique de l’infidélité.

  1. Introduction
  2. 趁人之危 (Take Advantage)
  3. 偶像包袱 (Idol Baggage)
  4. Muscular Theology
  5. 孝忍狠 (Filial Endure Ruthless)
  6. Balkanize
  7. Interlude
  8. Clout Tunnel Feat. Suda
  9. Exascale
  10. Gait
  11. 戴綠帽 (Wear Green Hat)
  12. Residual Stress
Poids 0,46 kg
Format