The Older I Get the Funnier I Was, du musicien et comédien Whitmer Thomas est l’album qui fait suite à son EP Can’t Believe You’re Happy Here sorti en 2022. Il oscille entre pop punk, électro et l’influence des auteurs-compositeurs-interprètes qu’il a écoutés dans sa petite enfance. Il évoque l’ennui de Bright Eyes, la narration à visage découvert de John Prine et l’humour désabusé de Colleen Green. Une grande partie de l’album est une chronique de ce que Thomas voit comme l’enfant qui a l’impression de n’avoir aucun contrôle et qui surcompense en étant agaçant. Le disque parle de la dépendance à la drogue et à l’alcool, de ce que cela fait aux gens, de comment un enfant encaisse le fait d’en être témoin mais aussi du fait qu’on ne peut rien y faire. Fidèle à son titre, The Older I Get, the Funnier I Was ne cherche pas toujours à faire rire. Whitmer Thomas est également auteur du one man show musical The Golden One, sorti sur HBO en 2020, qui a donné lieu à l’album Songs From The Golden One (2020).

  1. Most Likely
  2. Rigamarole
  3. Everything That Feels Good Is Bad
  4. Big Truck
  5. Pop Fly
  6. Cooler When I’m Sick
  7. Pinwheel
  8. Stick Around
  9. South Florida
  10. navel gazey
  11. Bushwhacked
Poids 0.46 kg
Format