Loverboy

FormatPrixQté
01849231268152 LP23,75
Parution prévue le 25 octobre 2019
Ariel Archives revisite la série historique d'albums d'Ariel Pink en tant qu’Ariel Pink's Haunted Graffiti, avec une série de rééditions soignées et de nouvelles collections d’inédits. Loverboy est un disque emblématique enregistré entre octobre 2001 et juillet 2002, date à laquelle Ariel enregistre aussi House Arrest. Au temps de Loverboy, Pink maîtrisait déjà une technique d'enregistrement idiosyncrasique avec sa Yamaha MT8X-8, une machine à cassettes 8 pistes de qualité grand public qu'il avait utilisée pour la première fois deux ans auparavant pour enregistrer The Doldrums. La musique d'Ariel avait développé ses éléments distinctifs : des arrangements complexes avec des mélodies mémorables, des sonorités instrumentales surprenantes et des voix manipulées et superposées avec notamment les "mouth-drums" d'Ariel, une technique de beatbox assez inhabituelle. L'ambition d'écriture et composition est également passée au niveau supérieur. Loverboy montre aussi le côté humoristique et irrévérencieux de la musique d'Ariel. Cet instinct a été encouragé par les singeries pop expérimentales du nouveau mentor et ami d'Ariel, R. Stevie Moore. Ariel lui rend hommage avec une reprise remarquable de "Hobbies Galore" réinterprètant la chanson acoustique dans un style synth-pop sombre des années 80. Loverboy a été enregistré dans un environnement inhabituel : la chambre d'Ariel à l'intérieur du Ananda Marga Ashram & Meditation Center aux règles strictes. Afin de ne pas déranger ses colocataires, Ariel a enregistré le soir en utilisant des écouteurs et des instruments branchés directement à l'aide d'une pédale à son magnétophone 8 pistes sans amplification. Le matin, Ariel écoutait les résultats sur sa chaîne stéréo Sanyo à côté de son matelas au sol. C'est ainsi qu'a été établi un rituel d'enregistrement mais malgré cet environnement méditatif, Loverboy n'était pas un effort solitaire. Ainsi "Ghosts" et "Loverboy" ont été co-écrites avec John Maus, qui avait fourni des fragments de clavier pour qu'Ariel les développe en chansons complètes. Un autre classique de l'album, "I Don't Need Enemies", a été écrite par Matt Fishbeck (Holy Shit). Malgré les limites de la Yamaha MT8X-8, on a l'impression qu'Ariel rembourse ses dettes à ses découvertes musicales formatrices, forcé de recréer leur pouvoir initial. Ariel Archives revisite Loverboy dans une réédition élargie transférée et remasterisée à partir des bandes originales sur cassette sur double vinyle.
  1. Don't Talk To Strangers
  2. Didn't It Click
  3. She's My Girl
  4. Poultry Head
  5. Older Than Her Years
  6. So Glad07. Want Me
  7. Loverboy
  8. Jonathan's Halo
  9. Hobbies Galore
  10. I Don't Need Enemies
  11. Let's Get Married Tonite
  12. Ghosts
  13. Phoebus Palast
  14. Doggone (shegone)
  15. Blew Straus
  16. The Birds Sing In You
 
Du même artiste
Du même label